Que l’on soit un investisseur ou un trader, le choix de l’instrument financier le plus approprié pour l’allocation de son capital est une des questions les plus importantes. Il existe de nombreuses façons d’investir sur les marchés financiers et de profiter des hausses et des baisses : actions, fonds, certificats, options, contrats à terme et Contracts for Difference, à savoir les CFD.

Cette dernière catégorie qui connaît un réel engouement de la part des investisseurs depuis quelques années présente de nombreux avantages par rapport aux produits plus classiques. Décryptage de ce succès.

Le marché des CFD a vu ses origines en Grande-Bretagne. Il existe un lien évident avec l'introduction locale du soi-disant « droit de timbre » sur les certificats d'actions dans les années 1980 qui poussa les financiers à créer des produits échappant à cette taxe.

Il existait déjà un marché de paris sur les différences de prix de l'or, ce que l'on appelle le "Financial Spread Betting". Ce marché était porté par le fait que les opérations réalisées ne sont pas considérées comme une opération financière, mais ont été classées comme des paris, elles pouvaient être exonérées d'impôt.

C’est bien cet avantage qui portera le marché à ses début. Il suffira de se servir des swaps sur actions - jusque-là principalement pour les instruments de couverture institutionnels – pour créer les CFD. Suite à ce succès en Grande-Bretagne, suite à ce succès en Grande-Bretagne, le droit du timbre le droit de timbre est alors supprimé et les CFD se retrouvent taxés comme toutes les autres transactions boursières.

Qu’est-ce qu’un CFD ?

Les CFD font partie de la famille des produits dérivés comme les futures, les options ou les certificats. Ils ont cependant quelques particularités. L’abréviation CFD signifie « Contrat pour la Différence » et décrit le principe même de ce produit : un CFD est un contrat entre deux parties (un acheteur et un vendeur) qui se mettent d’accord (par l’acte d’achat qui se fait en une fraction de seconde sur une plateforme d’un courtier) sur le fait que vous allez posséder le sousjacent de votre choix. Lors de la revente de ce contrat vous allez alors revendre le contrat que vous aviez acquis. La différence entre le cours d’achat et le cours de vente forme le résultat qui se matérialise par de l’argent.

Pour simplifier, au lieu d’acheter un sous-jacent (actions, matières premières…) vous réalisez votre opération par un accord, c’est un marché OTC (Over the Counter qui ne passe pas par la bourse) donc de gré à gré. Ce produit offre alors la possibilité d’investir sur un grand nombre de sous-jacents puisque vous n’avez pas besoin de posséder physiquement le bien que vous achetez et revendez. Cela vous permet à partir du même compte d’acheter des matières premières inaccessibles pour un particulier comme le Jus d’Orange, le Pétrole, le Soja mais aussi de très nombreuses actions dans le monde, les indices et bien entendu un nombre important de paires de devises.

En revanche le titulaire de ce contrat ne possède aucun droit, par exemple vous n’avez aucun droit de vote lors d’une assemblée générale comme lorsque vous achetez des actions. Le seul droit que vous avez est celui d’avoir un gain ou une perte entre l’ouverture et la fermeture d’une position.

La seule obligation que vous ayez est d'honorer l'appel de marge qui est réalisé en instantané à partir de votre compte. Le levier proposé par les CFD provient du fait que le dépôt de garantie ne sécurise pas l'intégralité de position mais seulement la différence de cours entre le moment où vous achetez et le cours actuel. Dans le cas le plus extrême avec levier maximal il vous sera demandé 0,25 % de la valeur du sous-jacent que vous avez acheté.

De façon plus classique la couverture demandée va osciller entre 5 % et 20 % du montant de votre investissement. Le CFD évoluant avec une parité de un contre un, il suit alors simplement la performance du sousjacent en nécessitant seulement un faible pourcentage de dépôt de garantie. C'est là que se trouve le levier. Contrairement au marché à terme le CFD n'a pas de date d'expiration ni de valeur temps à surveiller. Son calcul est donc facile et il peut être conservé dans le portefeuille aussi longtemps que vous le souhaitez.

Market Maker contre Direct Market Access

Comme nous l'avons déjà abordé précédemment, le trading sur les CFD ne se passe pas directement sur une place de marché réglementée. Il s'agit donc d'un marché de gré à gré qui est organisé directement chez votre courtier. Ce dernier est alors teneur de marché et fournit les cotations de ces produits qui suivent exactement la variation des produits du marché réglementé.

Votre courtier va donc gagner de l'argent lorsque vous avez passé un ordre. Pour les positions conservées dans la nuit ou sur plus long terme il a également récupéré des intérêts sur votre dépôt de garantie. Votre courtier ne prend donc aucune position contre vous il va gagner de l'argent en allant se couvrir sur le marché. En l'absence de liquidité sur le marché primaire, il devra organiser sa couverture différemment et vous demandera donc un dépôt de garantie plus important sur certains produits.

L'alternative au modèle de Market maker sont les courtiers proposant un accès direct au marché ou autrement appelé DMA (Direct Market Access). Cela permet donc de donner accès à de nombreux marchés et d'agir de façon indépendante. En revanche pour compenser la baisse de rémunération par rapport à un Market maker, le dépôt de garantie est en général plus élevé et il peut y avoir des frais de commission en plus. Le Scalping par exemple ne sera en général pas autorisé chez un Market maker et sera plus simple à réaliser chez un courtier proposant un accès direct au marché. Il faudra alors veiller à la qualité d'exécution des ordres et leur rapidité.

Le trading sur marge, dans la pratique

Savoir négocier des certificats, des futures, des turbos, des warrants ou des CFD implique une connaissance commune : savoir gérer l'effet de levier. L'effet de levier pour entrer en position sur un CFD est matérialisé par le fait qu'il faut couvrir uniquement une fraction du montant du produit et non la totalité du prix du produit. Le dépôt de garantie varie en fonction des marchés proposés. On trouve habituellement pour les marchés les plus communs un dépôt de garantie de 5 à 10 % du montant du produit.

Bien que les CFD permettent des leviers allant jusqu'à 400, qu'il ne faut bien évidemment jamais utiliser, un effet de levier utilisé correctement permet, même avec un petit portefeuille, de pouvoir trader sur de nombreux sous-jacents et de dégager des plus-values non négligeables. Il est cependant recommandé aux débutants de ne pas utiliser de levier afin d'apprendre et d'acquérir l'expérience nécessaire à la fois en trading et en protection de son portefeuille.

Pour prendre un exemple de la bonne gestion de l'effet de levier, il est important avant d'entrer en position, de se fixer pour chacune de ses positions un montant maximum que l'on est prêt à perdre. Une fois ce montant déterminé, on peut alors acheter un sous-jacent en allant directement sur le marché mais il faudra débourser 100 % du prix, soit acheter le même sous-jacent en utilisant un CFD en ayant au préalable déterminé la quantité de sous-jacents à acquérir en fonction de son objectif et du dépôt de garantie nécessaire de façon à ce que, même dans une situation improbable, le dépôt de garantie ne soit jamais utilisé dans son intégralité.

Avantages du trading de CFD

Le succès grandissant rencontré par les CFD nous montre que ces produits présentent de nombreux avantages par rapport à d'autres instruments. Le premier avantage est certainement représenté par sa simplicité et sa transparence. En effet le cours d'un CFD va simplement suivre la variation du cours du sousjacent sans aucune autre forme de données. La transparence est alors apportée par le fait que le cours du sous-jacent peut-être connu par tous et ne dépend donc pas du courtier.

Les CFD peuvent être utilisés par n'importe qui sans avoir besoin de comprendre comment fonctionnent certaines données mathématiques ou de faire attention à une éventuelle date d'échéance. Certaines plateformes ou courtiers proposent également d'entrer simplement le montant à investir plutôt que le nombre d'actions, c'est alors ce dernier qui fournit le nombre de produits nécessaires. Cette simplification des quantités est permise notamment par la création de « mini lots » que le courtier peut proposer à ses clients librement. Cela permet donc avec un petit portefeuille de pouvoir investir sur des marchés qui, en règle générale, nécessitent des montants beaucoup plus importants.

Un autre avantage est qu'il est possible d'investir avec les CFD sur de nombreux marchés avec le même compte. En effet à partir de la plate-forme de votre courtier vous pourrez aussi bien acheter des matières premières telles que de l'or, du pétrole, des indices, des actions aussi bien en France qu'aux États-Unis ou en Chine ou bien même dans de nombreux autres pays.

Vous aurez même la possibilité d'investir sur d'autres produits dérivés, sur des obligations ou bons du trésor et tout cela à partir du même compte et sans forcément avoir un portefeuille conséquent. En ce qui concerne la tarification, celle-ci est en général très agressive puisqu'il s'agit finalement simplement d'un contrat de gré à gré. Il ne s’agit pas d'investir sur une place de marché réglementée particulière où il faut payer en plus, à chaque ordre, des frais, des licences pour avoir les cours en temps réel ou bien des taxes et impôts divers. Vous pourrez même investir sur des marchés sans vous soucier de la devise de ce dernier.

Inconvénients du trading de CFD

Les CFD possèdent de nombreux avantages mais ils ont également quelques inconvénients. Les CFD étant émis par les courtiers il est important de bien vérifier que votre courtier est fiable et que ses produits sont de bonne qualité car vous pourriez vous trouver avec des courtiers chez qui l'exécution des ordres n'est pas très fluide. L'effet de levier que nous avons placé dans la rubrique des avantages peut également être un inconvénient lorsqu'il est mal géré.

En effet, l'effet de levier est une arme à double tranchant accélérant aussi bien vos gains que le montant de vos pertes lorsque la position se retourne contre vous. Lors de la détention d’une position sur le long terme, des intérêts sont prélevés sur le montant des leviers ce qui, dans un marché évoluant de façon latérale et donc sans réelle tendance, pose le problème d'une position qui ne gagne pas puisque le sous-jacent n'évolue pas et donc qui perd de l’argent à cause des frais de financement du levier.

Le risque encouru sur le marché avec un effet de levier trop important peut théoriquement vous placer dans une situation de perte illimitée. Il est alors important de toujours placer des stops de protection. Chez certain courtier, vous pouvez même bénéficier de stop garanti.

Conclusion

Après avoir pesé le pour et le contre des CFD, il ressort que l'utilisation par les particuliers de ces produits apporte une grande satisfaction, une simplicité et une transparence très appréciées. La possibilité d'investir sur une large palette de sous-jacents ainsi que dans de nombreux pays est un réel atout pour de nombreux investisseurs, pour qui la curiosité et l’ambition n’ont plus de frontière.

Traders-mag

Lire Aussi :
. CFD
. CFD - Strategies
. CFD - Les figures chartistes
. Strategies CFD
. Strategie - Acheter CFD
. Strategie - Vendre CFD
. Strategie CFD - Trading par paire
. Les types de CFD
. CFD - Placer les stop loss


 · Trading - Indice Boursier NASDAQ OMX Tallinn Index TALSE
 · Trading Option Binaire - Strategie Intraday 1-2-3 Pattern + 2 Moyennes Mobiles Time Frame 15 Minutes
 · Bourse Trading - Indicateur Technique - MA Crossover Alert
 · Option Binaire - Stacking ou empilement
 · Bourse Option Binaire - Trader Systeme Arrow and Curves
 · Bourse Trading - Indice de Precio Selectivo de Acciones IPSA
 · Bourse Trading - Indicateur Technique - Moyenne Mobile AMA
 · Figure Forex - Chandelier de continuation haussiere Rising Three Methods
 · Methode Option Binaire - Trader Indicateur Dynamic Range DRI + Point Pivot m5
 · Bourse Trading - Indicateur Technique - Price Channel
 · Methode Option Binaire - Trader Moyenne Mobile Exponentielle EMA M5
 · Bourse Trading - Indice MEXBOL IPC
 · Figure Chartiste Forex - Chandelier japonais Morning Doji Star
 · Indicateur Economique - CHF - Indice du Prix de Production IPP
 · Strategie Trading Option Binaire - Combiner Indicateur MACD + RSI
 · Trading CFD - Investir A Court Terme Ou Long Terme
 · Bourse Trading - Indicateur Technique - Ichimoku Kinko Hyo
 · Options Binaires - Methode Trading Indicateur CCI + Croisement Ligne Niveau Zero
 · Bourse Trading - Analyse Graphique - Head Fake Pattern ou Feinte de Corps
 · Trader Bourse - News Zone Euro EUR - Indice des Dépenses de Consommation Finale des Menages Pays-Bas
 . Tous les articles


 Investir En Bourse :  Option Binaire -  Forex -  CFD -  Taux D'Interet -  Indices -  CAC 40 -  Future